Page 1 sur 1

Audit de la situation financière de Travnà après la rétrocession au Kolozistan

Posté : |11 Jui 2017|, 09:48
par Svetlana Sokolova
Audit
Situation financière de Travnà après la rétrocession

La Cour des Comptes rend public l’audit des finances de Travnà. La situation financière est inquiétante et doit rapidement faire l'objet de mesures correctives. Pour les 3 prochains mois, sans mesures fortes de redressement, le déficit public dépasserait le milliard de PK. Et au-delà des 3 prochains mois, un effort d’économies sans précédent serait nécessaire pour redresser l'économie de la ville, qui serait quasiment en faillite.

Lorsque Travnà était une Principauté administrée par le Saint-Empire d'Edoran, ce dernier a peu investi dans la ville, préférant dépenser de l'argent dans leur propre empire. La ville fut laissée quelque peu à l'abandon, et le tourisme a fui, sur les côtes Edoranaises et à Slavoutych au Kolozistan.

Le déficit public de la ville atteint 450 millions de PK, et pour atteindre l'objectif d'1 million de touristes par an, le Gouvernement Kolozistanais va devoir investir énormément d'argent pour développer les infrastructures touristiques, routières, ferroviaires, aériennes et moderniser la ville. Cela implique de combler le déficit avant d'investir.

La Cour des Comptes préconise au Gouvernent de combler les 450 millions de PK de déficit, puis d'investir 450 millions de PK supplémentaires sur les 3 prochains mois. Parmi ces 450 millions de PK d'investissements, au minimum 150 millions de PK devront l'être pour la modernisation de l'aéroport, du port et de la gare de Travnà.
Pavel Outchenko,
Président de la Cour des Comptes