Page 1 sur 1

Passation de pouvoir au MINTDEF

Posté : |11 Mai 2018|, 13:41
par Haktorel W. Klausbourgski
Le lendemain des élections, Klausbourgski supervisa au ministère de l'Intérieur et la Défense la passation de pouvoir. Si elles étaient une formalité entre ministre d'un même bord politique, elle devenait délicate lorsqu'il s'agissait d'un changement de majorité gouvernementale. Dans ce dernier cas, préparer une passation de pouvoir signifiait détruire les documents qui pouvait être compromettant, non seulement les papiers mais également les disques durs. Ainsi entendit-on ce matin là, dans les bureaux du cabinet des bruit de broyeuse à papier. Enfin le cabinet du ministre avait préparé pour son successeur "ce sal gauchiste de Bondartchouk" [dixi le ministre], un dossier avec une note de synthèse de 2-3 pages sur chaque dossier en cours. Il ne fallait pas trop en faire ; après tout ont était désormais dans l'Opposition.

Re: Passation de pouvoir au MINTDEF

Posté : |11 Mai 2018|, 13:50
par Svetlana Sokolova
Bondartchouk avait pris ses fonctions, en remerciant Klausbourgski. Il avait du respect pour cet homme, malgré leur opposition totale sur la politique du pays. Il allait avoir du travail pendant 3 mois, la Première Ministre ayant parlé d'un envoi de troupes au Krassland Oriental, et la reprise des essais de missile.

Il serra la main de son prédécesseur devant la presse, puis prit place dans son bureau.