Ce Forum est dorénavant fermé.
Rejoignez-nous sur le nouveau Forum :
http://sudmicromonde.forumactif.org/

Offensive russlave - Sud-est de Dzerjinsk - Seljukovo

Verrouillé
Avatar du membre
Diplomatie russlave
Messages : 38
Enregistré le : Il y a 1 an
Montant en poche : Fermé
Localisation : Djerzinsk

Offensive russlave - Sud-est de Dzerjinsk - Seljukovo

Message par Diplomatie russlave » Il y a 11 mois

Le prince Pojarski était résolu à presser l'offensive contre les Pavlovistes, d'autant plus que, persona non grata au Sommet de la paix à Djerzinsk, il commençait à s'ennuyer ferme (les réserves d'alcool et de putains de la ville avaient été presque complètement éclusées).

Les Pavlovistes avaient commis une erreur en poussant jusqu'à la frontière russlave dans leur hâte de conquérir le plus de territoire possible. Leurs positions dans l'extrême est du Kolozistan prenaient en effet la forme d'un goulet d'étranglement, vulnérable à une offensive russlave venant à la fois de Dzerjinsk et de Petite-Russlavie. Vu l'inaction pavloviste sur le front principal, à l'ouest, Pojarski décida qu'il était temps d'ordonner une telle offensive. Le but de l'opération était d'encercler les Pavlovistes présents de ce goulet d'étranglement, puis de les exterminer méthodiquement. Pojarski escomptait que, une fois encerclés, les Pavlovistes se rendraient par milliers, déserteraient ou tenteraient de fuir vers le Belondor oriental.

Image A cette fin, il était vital de s'emparer de Seljukovo, noeud routier et ferroviaire qui commandait les communications et les transports de ce front. Pojarski commanderait en personne les troupes d'élite qui progresseraient vers cet objectif.

Le 4 janvier, à l'aube, l'offensive commençait, inaugurée par un bombardement général sur les positions pavlovistes le long de la frontière russlave. Quelques heures plus tard, des milliers de soldats russlaves franchissaient la frontière.


Diplomatie russlave
Corps Expéditionnaire Russlave au Kolozistan
Avatar du membre
Diplomatie russlave
Messages : 38
Enregistré le : Il y a 1 an
Montant en poche : Fermé
Localisation : Djerzinsk

Re: Offensive russlave - Sud-est de Dzerjinsk - Seljukovo

Message par Diplomatie russlave » Il y a 11 mois

L'offensive commençait bien. Les troupes en provenance de Petite-Russlavie progressaient méthodiquement, refoulant devant elles des troupes pavlovistes qui, comme Pojarski l'avait prévu, craignaient de se faire encercler, et en conséquence retraitaient en bon ordre vers Seljukovo. Les Pavlovistes reculaient efficacement, essuyant peu de pertes face à une armée russlave qui progressait prudemment.

La bataille décisive, Pojarski le pressentait, aurait lieu autour de Selujkovo. C'est là que les Pavlovistes tenteraient de stopper l'avance russlave.
Diplomatie russlave
Corps Expéditionnaire Russlave au Kolozistan
Avatar du membre
Diplomatie russlave
Messages : 38
Enregistré le : Il y a 1 an
Montant en poche : Fermé
Localisation : Djerzinsk

Re: Offensive russlave - Sud-est de Dzerjinsk - Seljukovo

Message par Diplomatie russlave » Il y a 11 mois

Image

En l'absence de résistance organisée des Pavlovistes, les troupes russlaves du colonel Pojarski progressaient rapidement vers Seljukovo. En fin d'après-midi du 6 janvier, celle-ci était investie à l'est et au nord. Toute la soirée, l'artillerie russlave tira à obus incendiaires sur les positions pavlovistes dans la ville, provoquant un début d'incendie dans plusieurs quartiers ouvriers de la périphérie. Alors que le barrage d'artillerie faisait rage, l'infanterie russlave se préparait pour l'assaut qui aurait lieu le lendemain.

Pendant ce temps-là, des escadrons de Cosaques du terrible Bolbotoun se glissaient à l'ouest de Seljukovo, avec la mission de couper les lignes de communication. Bientôt, les défenseurs de Seljukovo seraient complètement coupé du monde extérieur.

Dans les territoires reconquis, l'Armée russlave imposait avec célérité une administration militaire provisoire, au nom des "autorités kolozistanaises", sans que l'identité de celles-ci soit précisée.
Diplomatie russlave
Corps Expéditionnaire Russlave au Kolozistan
Avatar du membre
Diplomatie russlave
Messages : 38
Enregistré le : Il y a 1 an
Montant en poche : Fermé
Localisation : Djerzinsk

Re: Offensive russlave - Sud-est de Dzerjinsk - Seljukovo

Message par Diplomatie russlave » Il y a 11 mois

Seljukovo brûlait. Après une nuit de combats acharnés, les Russlaves étaient parvenus à s'emparer des deux-tiers de la ville, au prix de destructions colossales, surtout dans le centre-ville où les Pavlovistes avaient tenté de se retrancher. On se battait encore dans le sud-ouest de la ville, où une brigade pavloviste particulièrement tenace tenait en échec les assauts russlaves. Mais, pour l'essentiel, Seljukovo était tombée. Des centaines de combattants pavlovistes s'étaient rendus lorsque Pojarski leur avait fait savoir qu'il les épargnerait, "parole d'officier et de gentleman".

Vers huit heures du matin, le drapeau russlave et le drapeau kolozistanais étaient hissés au fronton de l'hôtel de ville, transformé en GQG du colonel Pojarski. Vers dix heures, Pojarski et son Etat-major visitèrent la prison municipale, dont les défenseurs s'étaient rendus une heure plus tôt. A l'intérieur, les soldats russlaves découvrirent des centaines de cadavres entassés dans les sous-sols, que les Pavlovistes s'étaient hâtés de liquider avant la chute de la ville. De nombreuses cellules avaient été transformées en salles de torture, où, pendant des semaines, notables et merksistes de la ville avaient été suppliciés de manière atroce par les pavlovistes.

Sortant de cette visite insructive, Pojarski ordonna l'exécution de tous les Pavlovistes capturés à Seljukovo, qui se comptaient au nombre de 700. Tout au long de la journée, on entendit à travers la ville retentir le bruit des pelotons d’exécution, qui fusillaient à la chaîne les pavlovistes qui leur étaient amenés par paquets de dix, avant d'achever les mourants à coup de baïonnette.

Image
Les soldats du régiment Miloslavski posent devant l'appareil avec la satisfaction du travail bien fait Les coups de fusil rythmaient la journée de Pojarski, qui planchait sur la suite de l'offensive depuis l'hôtel de ville. Vers midi, on lui amena le maire et les conseillers municipaux de la ville, des notables libéraux proches de l'ULK qui avaient jugé plus prudent de pactiser avec le régime pavloviste. Insensible à leurs protestations, Pojarski ordonna qu'on les fusille également.

Un peu plus tard, un sergent dont l'uniforme était maculé de sang vint avertir le prince Pojarski qu'une douzaine de prisonniers se prétendaient citoyens francovars et réclamaient la protection de leur consulat. Pojarski, penché sur une carte de la région de Tchernislav, répondit distraitement:


- Ah, ce sont sans doute ces fameux "jallanistes" venus de la lointaine Francovie ! Cablez à Afanassiev pour lui demander ce qu'il faut en faire. Alors que le sergent s'apprêtait à tourner les talons, Pojarski ajouta: En attendant la réponse, fusillez-les comme les autres.
Diplomatie russlave
Corps Expéditionnaire Russlave au Kolozistan
Avatar du membre
Diplomatie russlave
Messages : 38
Enregistré le : Il y a 1 an
Montant en poche : Fermé
Localisation : Djerzinsk

Re: Offensive russlave - Sud-est de Dzerjinsk - Seljukovo

Message par Diplomatie russlave » Il y a 11 mois

Les Pavlovistes semblaient plus intéressés par l'extermination de masse des merksistes que par la défense de leur territoire. Aucune tentative sérieuse n'avait été faite pour reprendre Seljukovo. En conséquence, Pojarski ordonna la reprise de l'offensive, en direction de Tchernislav. L'idée était de progresser prudemment dans un seul secteur, celui du sud-ouest, en direction de cette ville, en attendant l'offensive générale des coalisés qui ne manquerait pas de suivre, une fois conclu cet interminable (et bien mal nommé) "Sommet de la Paix" de Djerzinsk.
Image Quand la nouvelle des massacres de merksistes commis par Lazarenko arriva au GQG de Pojarski, elle fût accueillie par de grands éclats de rire. On déboucha des bouteilles de vodka pour porter un toast à Lazarenko, idiot sanguinaire qui préférait utiliser ses troupes à fusiller de la canaille rouge plutôt que de tenter de barrer la route au rouleau-compresseur russlave. L'élimination massive de merksistes en territoire pavloviste était vu comme une aubaine par Pojarski, qui se persuadait chaque jour un peu plus qu'une seconde guerre civile, entre merksistes et anti-merksistes, était inévitable. Les rapports qui lui parvenaient de Dzerjinsk étaient peu encourageants: ils montraient des factions politiques intraitables, qui se haïssaient férocement et étaient incapables de trouver une solution pacifique pour l'après-Lazarenko. Il fallait donc se préparer à ce qui allait suivre.
Diplomatie russlave
Corps Expéditionnaire Russlave au Kolozistan
Avatar du membre
Diplomatie russlave
Messages : 38
Enregistré le : Il y a 1 an
Montant en poche : Fermé
Localisation : Djerzinsk

Re: Offensive russlave - Sud-est de Dzerjinsk - Seljukovo

Message par Diplomatie russlave » Il y a 11 mois

Image L'offensive russlave se poursuivait. Malgré le caractère totalement désorganisé de la résistance pavloviste, Pojarski progressait lentement, pour deux raisons. La première était qu'il ne voulait pas étendre trop son front avant que les forces loyalistes de la région de Djerzinsk ne soient enfin passées à l'offensive. Les putschistes semblaient en plein désarroi, mais, Pojarski était bien placé pour le savoir, dans une guerre civile on ne pouvait jamais exclure les brusques renversements de fortune. La seconde raison de la progression à pas mesurés de l'armées russlave était que Pojarski voulait laisser le temps aux Pavlovistes en retraite de liquider les merksistes dans les villes et villages qu'ils laissaient derrière eux. Chaque merksiste fusillé sur le bas côté de la route, ou baïonetté à mort dans sa cellule, était un souci de moins pour l'après-Lazarenko. Les Russlaves prenaient donc bien soin de laisser les Pavlovistes faire le sale travail, avant de les rattraper le lendemain en rase campagne, où ils les capturaient facilement, Pojarski ayant à nouveau promis "sur son honneur de gentleman" qu'aucun mal ne leur serait fait. La promesse était plus ou moins tenue, et des centaines de Pavlovistes capturés étaient acheminés vers Seljukovo et Dzerjinsk.

La prochaine étape sur la route de Tchernislav était Igorodsk. Selon les informations qui remontaient vers le GQG, les Pavlovistes avaient confié la défense de cette ville à un bataillon de volontaires francovars. La bataille s'annonçait prometteuse.
Diplomatie russlave
Corps Expéditionnaire Russlave au Kolozistan
Avatar du membre
Diplomatie russlave
Messages : 38
Enregistré le : Il y a 1 an
Montant en poche : Fermé
Localisation : Djerzinsk

Re: Offensive russlave - Sud-est de Dzerjinsk - Seljukovo

Message par Diplomatie russlave » Il y a 11 mois

Image Zamiansk, sur la route de Tchernislav.

- Monsieur l'Ataman, il y a erreur... Nous sommes citoyens francovars, pas kolozistanais !

Les Francovars étaient une vingtaine. Derrière eux, des cosaques s'affairaient à répandre de l'essence sur le sol et les murs du bâtiment duquel on les avait extirpés, un petit temple ethériste en bois et en pierre. Le désespoir et la peur, une peur abjecte, se lisaient sur les visages des volontaires francovars, qui tentaient désespérément de convaincre l'homme qui leur faisait face de leur innocence.

- ... Contactez l'ambassadeur de Francovie, ou le consul à Dzerjinsk... Il se portera garant de notre captivité... Nous devons être jugés en Francovie, pitié monsieur l'Ataman !

L'Ataman Bolbotoun demeurait silencieux, jouant négligemment avec la cravache qu'il tenait à la main. Il affectait d'écouter les prières des Pavlovistes avec la plus grande attention, avec bienveillance même, mais la vérité était qu'il ne savait pas du tout ce que c'était, la Francovie.

Un des Francovars, peut-être le chef de cette petite bande de volontaires venus combattre pour Lazarenko, s'approcha, et, posant sa main sur le bras de l'Ataman dans un geste de supplique, s'écria:


- Pitié, monsieur ! La Francovie paiera pour nous ! Notre gouvernement paiera tout ce que vous voudrez, pour pouvoir nous récupérer et nous juger !

La cravache s'éleva en un éclair, et envoya valser le Francovar en arrière, au milieu de ses compagnons, une balafre sanglante au milieu du visage.

- Silence, canailles ! hurla Bolbotoun, les yeux comme fous. Vous croyez pouvoir corrompre Bolbotoun ? Votre Francovie ne peut rien pour vous ici, tas de chiens ! Il est temps pour vous de crever !

A l'aide de leurs knouts, les cosaques refoulèrent les Francovars à l'intérieur du temple, dont les portes furent scellées de l'extérieur à l'aide d'un madrier de bois. Puis, au signal de Bolbotoun, un cosaque hilare jeta une torche incandescente à travers une des fenêtres du temple, tandis qu'une autre torche atterrissait sur le toit, qui s'embrasa rapidement. Les hurlements des Francovars prisonniers à l'intérieur étaient atroces.

Les flammes devaient longtemps se refléter dans les yeux de l'Ataman, jusqu'à ce qu'une délégation de paysans locaux trouvent le courage de venir lui adresser la parole: ils remerciaient certes l'Ataman de les avoir débarrassés des Pavlovistes étrangers, mais enfin, était-ce vraiment nécessaire de brûler leur temple ? Où allaient-ils prier maintenant ?


- Ne vous tracassez pas, bonnes gens, leur répondit Bolbotoun. Cette terre est désormais cathodoxe, puisqu'elle est libérée. On viendra bientôt vous construire une église, n'ayez aucune crainte à cet égard.

Quand le temple eût achevé de brûler, les cosaques reprirent leur chevauchée vers le sud-est, vers Tchernislav.
Diplomatie russlave
Corps Expéditionnaire Russlave au Kolozistan
Avatar du membre
Diplomatie russlave
Messages : 38
Enregistré le : Il y a 1 an
Montant en poche : Fermé
Localisation : Djerzinsk

Re: Offensive russlave - Sud-est de Dzerjinsk - Seljukovo

Message par Diplomatie russlave » Il y a 10 mois

L'essentiel du travail était accompli. Dans la journée du 18 janvier, le prince Pojarski confia le commandement effectif de la zone sous administration militaire russlave à l'Ataman Bolbotoun, puis disparu dans la nuit, avec l'appui des autorités kolozistanaises locales.

Le mandat de l'Ataman Bolbotoun, à la tête de 30.000 hommes, était d'assurer une présence "de paix" au Kolozistan, jusqu'à l'effondrement définitif du Pavlovisme et au couronnement du roi.
Diplomatie russlave
Corps Expéditionnaire Russlave au Kolozistan
Verrouillé

Retourner vers « Kraï de Dzerjinsk »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité