Bienvenue au Royaume du Kolozistan !

Twitter officiel

Roi : Son Altesse Royale Alexandre Ier
Premier Ministre : Vladimir Biournov (PSDK)

Composition de la Rada
VIIIème Législature
Image

PMLGK : 62 sièges
PSDK : 70 sièges
PRK : 68 sièges

Sommet pour la paix à Dzerjinsk

Avatar du membre
Diplomatie Francovare
Messages : 36
Enregistré le : Il y a 1 an
Montant en poche : Fermé

Re: Sommet pour la paix à Dzerjinsk

Message par Diplomatie Francovare » Il y a 8 mois

Voyant que la situation s'était améliorée c'était le Premier Ministre Sébastien Buisson en personne qui était présent.
Normalement le Premier Ministre ne s'occupe pas de la diplomatie mais il avait été invité et à vrai dire il comptait bien profiter de ce sommet malgré un potentiel réel d’échec.
Modifié en dernier par Diplomatie Francovare le |03 Jan 2018|, 20:53, modifié 1 fois.


Avatar du membre
Charles de Hauteville
Messages : 18
Enregistré le : Il y a 11 mois
Montant en poche : Fermé

Re: Sommet pour la paix à Dzerjinsk

Message par Charles de Hauteville » Il y a 8 mois

Image

Un avion de transport de l'Aviation Impériale se posa à Dzerjinsk. En descendirent, le Prince Louis de Klausbourg, Archiduc d'Edoran, Vice-chancelier et ministre des affaires étrangères et de la guerre, ainsi que Charles de Hauteville, Chancelier impérial et, depuis ce jour, Prince de Saint-Ange.

En arrivant au Palais de Février, Hauteville eu la joie de retrouver son amante, Svetlana Sokolova. Il l'embrassa de manière diplomatique, vu le contexte, mais savait qu'ils profiteraient des soirées de ce sommet... Il avait également amené avec lui la fameuse breloque que l'Empereur avait décidé de concéder à la Premier Ministre. Elle avait en effet était fait Ecuyer de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent, en reconnaissance de son dévouement à son pays et de sa volonté d'y retourner promptement après sa libération par un commando édoranais. Il la lui remettrait en marge de ce sommet.

Le Chancelier salua Stéphane Buisson, le Premier Ministre Francovare. La Francovie et Edoran partageaient souvent des positions et visions communes, ils avaient même un traité de reconnaissance mutuelle, mais la coopération n'avait jamais vraiment démarré suite aux aléas des politiques intérieurs et extérieurs des deux pays. Hauteville échangea quelques mots chaleureux et rigolards avec son homologue sudiste et promit de concrétiser un rapprochement entre Micropolia et Allancia dans des délais raisonnables.

Il attendit ensuite l'arrivée de nouveaux participants.
Son Altesse le général Charles de Hauteville
Chancelier Impérial
Feld-Maréchal du Saint-Empire


Prince de Saint-Ange
Baron de Hauteville

Chevalier de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Avatar du membre
Diplomatie krasslandaise
Messages : 34
Enregistré le : Il y a 9 mois
Montant en poche : Fermé

Re: Sommet pour la paix à Dzerjinsk

Message par Diplomatie krasslandaise » Il y a 8 mois

Image

Après plusieurs d'heures d'incertitude sur sa présence au sommet, la présidente krasslandaise Lisa Monak se posa à Dzerjinsk à bord d'un avion du Ministère des Affaires Mikromondiales. Le général Kleinstükk vint l'acceuillir pour l'informer des derniers développements de la situation sur place et lui faire visiter le camp militaire de l'armée Krasslandaise. Monak et Kleinstükk se konnaissaient de longue date étant tous deux membres du même parti, le Mouvement Patriotike Krasslandais mais aussi partenaires en affaires au sein de la société Avaris Finance. Ayant longtemps servi comme pilote de Superdahu avek le grade de colonel dans l'armée de l'air krasslandaise la présidente krasslandaise était très bien vue des militaires et elle fut ovationnée par les soldats krasslandais présents à Dzerjinsk lorsk'elle vint passer les troupes en revue avant de rejoindre les autres participants au sommet.
Avatar du membre
Svetlana Sokolova
Messages : 1092
Enregistré le : Il y a 1 an
Montant en poche : Fermé
Localisation : Dzerjinsk
Sexe :
Zodiaque :

Re: Sommet pour la paix à Dzerjinsk

Message par Svetlana Sokolova » Il y a 8 mois

Svetlana Sokolova arriva et salua les participants un à un, en leur adressant quelques banalités. Elle discuta plus longuement avec son amant Edoranais, Charles de Hauteville, en l'embrassant de manière courtoise et diplomatique. Ils avaient tout le temps de se retrouver en privé les nuits, dans sa maison familiale au centre-ville de Dzerjinsk...

Elle attendait les autres participants, aux côtés de ceux déjà présents. Les journalistes attendaient déjà la première rencontre entre Sokolova et Yedefinsayina...
Juge de la Cour Suprême
Secrétaire Générale du Parti Merksiste-Luniniste-Godienkiste du Kolozistan

Présidente de la République du Kolozistan (08/07/2017 - 08/10/2017)
Ancienne Première Ministre


Ecuyère de de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent (Edoran)
Avatar du membre
Zhannochka Yedefinsayina
Messages : 73
Enregistré le : Il y a 9 mois
Montant en poche : Fermé

Re: Sommet pour la paix à Dzerjinsk

Message par Zhannochka Yedefinsayina » Il y a 8 mois

Zhannochka fit son entrée à l'heure, saluant très cordialement les personnes déjà présentes, y compris la représentante du PMLGK. Elle ne souhaitait pas que leurs différends politiques perturbent la tenue de cette réunion. Les comptes seraient réglés plus tard par la voie des urnes, voilà tout.
Avatar du membre
Svetlana Sokolova
Messages : 1092
Enregistré le : Il y a 1 an
Montant en poche : Fermé
Localisation : Dzerjinsk
Sexe :
Zodiaque :

Re: Sommet pour la paix à Dzerjinsk

Message par Svetlana Sokolova » Il y a 8 mois

Svetlana Sokolova serra la main de Zhannochka Yedefinsayna, devant l'oeil des caméras. Leur première rencontre officielle, après l'énorme clash de ces derniers jours, était attendu. Les 2 femmes se donnèrent une poignée de main franche, et Sokolova esquissa un léger sourire. D'abord, l'union nationale pour vaincre une bonne fois pour toutes les Pavlovistes. Ensuite, le combat politique reprendrait.
Juge de la Cour Suprême
Secrétaire Générale du Parti Merksiste-Luniniste-Godienkiste du Kolozistan

Présidente de la République du Kolozistan (08/07/2017 - 08/10/2017)
Ancienne Première Ministre


Ecuyère de de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent (Edoran)
Avatar du membre
Joseph Kirov
Messages : 989
Enregistré le : Il y a 1 an
Montant en poche : Fermé
Sexe :
Zodiaque :

Re: Sommet pour la paix à Dzerjinsk

Message par Joseph Kirov » Il y a 8 mois

Maria Sariapova vint au sommet tandis que Kirov lui restait chez à Novogrod pour diriger les affaires communes. La présidente du PRK, kiroviste de deuxième génération représentait bien l'aspect amusant de la politique Kolozistanaise puisque actuellement le PRK était relégué comme le bras politique de Kirov tandis que le MEDEK représentait son contrôle sur l'économie Kolozistanaise que Kirov tenait en otage pour contraindre le PMLGK et le FCK à ne pas renforcer l'interventionnisme de l'état.

Toutefois rien ne laissait actuellement paraître de cette situation, le diable cachait l'étendu de son réseau et seule quelques théories de l'aile gauche du PMLGK que personne ne croyait révélaient des fragments de la vérité.

Maria Sariapova qui faisait comme la SG de l'ONA partie du MOPOKO était donc partie également du réseau qui selon toute vraisemblance étaient le principales responsable du bilan mitigé des rouges de part son blocage systématique des institutions.

Cela ne paraît pas dans la conduite de Maria Sariapova qui salue toutes les personnalités du sommet tout en affichant de manière très brève et regard méprisant à l'accolade entre Hauteville et la "putin" comme on disait l'ouest.

Président du Kolozistan (8 janvier 2017- 8 juillet 2017)

Autres personnages

Seirguei Kopanov, Secrétaire général de l'ONA
Freya Vakich, Ambassadrice du Kolozistan à l'ONA
Freyd Jdanov, Président du Conseil Sportif Micromondial
Avatar du membre
Edoran
Messages : 15
Enregistré le : Il y a 8 mois
Montant en poche : Fermé

Re: Sommet pour la paix à Dzerjinsk

Message par Edoran » Il y a 8 mois

Aux côtés du Chancelier Hauteville se trouvait le prince Louis de Klausbourg, Archiduc d'Edoran, prince-héritier du Saint-Empire, Vice-Chancelier et ministre des affaires étrangères et de la guerre. Les deux hommes s'étaient rencontrés durant les grèves générales de novembre 1926, le premier était déjà Chancelier, le second, alors commandant de la Garde Impériale, s'était illustré à la tête du bataillon d'intervention équestre dans des opérations de maintien de l'ordre et de protection des institutions. Repéré par le Feld-Maréchal, il avait été nommé Ministre délégué à la Défense, avant qu'il ne soit appelé, par le décès de son père sur le trône de Zabrück-Crassauerstein. En février 1927, le jeune prince, duc & pair de Carrignan, avait été désigné par la chambre des Pairs à la Régence du Trône impériale laissé vacant par la maladie de son grand-père l'Empereur Philippe et de son oncle l'Archiduc Charles-Antoine. Cette régence avait permis au jeune homme d'une trentaine d'année de mettre en avant ses qualités de stratège et de diplomate, apaisant les relations du Saint-Empire avec la Russlavie, résolvant la crise Travnane avec le Kolozistan, s'attachant à nouer des relations diplomatiques avec de nombreux pays. La mort de Philippe Ier et la rémission de Charles-Antoine qui avait ceint la couronne sous le nom de Charles IV avait fait de lui le nouvel archiduc d'Edoran, prince-héritier d'un empire multinational. Il avait rejoint aux élections de décembre 1927 le parti impérial, devenant vice-chancelier et ministre des affaires étrangères du 3e gouvernement Hauteville. Le chancelier et son ministre se connaissaient bien, s'estimaient et avaient l'habitude de travailler ensemble depuis la régence, où ils avaient oeuvré ensemble à la fédéralisation de l'Empire.

Les deux hommes avaient fait un crochet par les Eslagnes, où ils avaient visité les troupes stationnées à la frontière. Au sortir de l'appareil, le prince Louis arborait son uniforme de général de corps d'armée du cadre de réserve ainsi que lui donnait droit sa dignité ducale et portait fièrement ses insignes de l'ordre impérial de l'Aigle d'argent dans lequel il venait d'être reçu à l'occasion de la promotion du 1er janvier.

Il vit l'accolade complice du Chancelier et de la secrétaire générale du PMLK. Leur relation était connu de tous. Louis n'était pas un moralisateur, cette affaire regardait Hauteville seul, et qu'importe, s'il maintenait les intérêts d'Edoran. Et après tout, Edoran disposait d'un argument de poids...

L'Archiduc Vice-Chancelier salua les délégations présentes, saluant avec chaleur son cousin le prince Klausbourgski-Bordebonski, le plénipotentiaire russlave, montrant aussi un vif intérêt à l'égard de Zhannochka Yedefinsayina. La diplomatie édoranaise allait faire dans les prochaines heures une déclaration préliminaire fixant sa ligne diplomatique.
Avatar du membre
Diplomatie russlave
Messages : 38
Enregistré le : Il y a 9 mois
Montant en poche : Fermé
Localisation : Djerzinsk

Re: Sommet pour la paix à Dzerjinsk

Message par Diplomatie russlave » Il y a 8 mois

La délégation russlave arriva à l'imposant Palais de Février où se tenait le Sommet.

Le prince Pojarski, qui pressentait que sa présence au "Sommet pour la paix" froisserait les âmes particulièrement sensibles de certains des participants, était resté tapi dans le quartier de la gare de Dzerjinsk, qui formait désormais, en plein centre de la ville, un imposant village militaire russlave, les principaux hôtels, casernes et bâtiments publics ayant été réquisitionnés pour héberger les protecteurs du Kolozistan libre. Des fenêtres du Palais de Février, on pouvait voir des cosaques à cheval déambuler paresseusement sur les avenues enneigées de la ville, et le drapeau russlave flotter sur le toit de l'hôtel de ville, protégé par des nids de mitrailleuse et plusieurs pièces d'artillerie.

Plutôt modeste face aux gros bonnets des autres délégations, la représentation russlave était emmenée par le colonel Klausbourgski et le capitaine Afanassiev. Les deux hommes avaient été nommés en urgence Conseillers d'Etat par oukaze spécial, afin d'officialiser leur position de représentants du gouvernement russlave. Une ligne téléphonique directe avait cependant été tirée de Dzerjinsk jusqu'au Ministère russlave des Affaires Etrangères, afin que le gouvernement puisse se tenir au fait des discussions.
Diplomatie russlave
Corps Expéditionnaire Russlave au Kolozistan
Avatar du membre
Diplomatie Francovare
Messages : 36
Enregistré le : Il y a 1 an
Montant en poche : Fermé

Re: Sommet pour la paix à Dzerjinsk

Message par Diplomatie Francovare » Il y a 8 mois

Sebastien Buisson, le Premier Ministre nationaliste francovar salua les personnalités en présence.

Image

Il salua très chaleureusement le chancelier d'Edoran, un exemple pour lui de bonne gestion d'un grand pays et confirma sa volonté réciproque d'améliorer les relations entre Edoran et la Francovie dans des projets communs.
Il salua ensuite la Présidente krasslandaise, Buisson representait cette première génération de nationaliste en Francovie qui ne serait pas krasslandophobe. Néanmoins il défendait une sortie de la LEM et une economie protectionniste en contradiction avec les valeurs krasslandaises ce qui pourrait entrainer des couacs diplomatiques.
Il serra la main à Sokolova, bien que merksiste, il ne la detestait pas, il avait dit durant la campagne electorale en Francovie etre pret à travailler avec les merksistes dans une coalition éventuellement.
Il ne connaissait pas Yedefinsayina mais la salua quand meme.
Enfin il resta plus longtemps avec Sariapova dont la position politique ne pouvait que les rapprocher.

La Francovie avait une petite délégation, ce n'était pas une puissance importante du conflit mais le pays au soleil souhaitait réellement s'engager dans la lutte contre ces jallanistes du Nord surtout depuis qu'ils auraient obtenu des renforts venant de jallaniste francovar en fuite.
Le sommet serait l'occasion pour Buisson de s'imposer dans le domaine de la lutte contre le jallanisme, une bonne chose pour se faire réélire.
Répondre

Retourner vers « Kraï de Dzerjinsk »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités