Page 2 sur 3

Re: "Opération Arkticheskiy"

Posté : |23 Nov 2017|, 18:07
par Joseph Kirov
Des agents du FSK aperçurent Bourniov au Noordzeland. Une enquête était ouverte...

Re: "Opération Arkticheskiy"

Posté : |25 Nov 2017|, 19:19
par Nurzhan Kazakhaïev
La flotte filait toujours à pleine vitesse vers le nord, la haute mer semblait sans fin et le temps, froid et pluvieux, n'arrangeait rien. A bord des navires la vie s'organisait, comme à son habitude, et mis à part quelques incidents mineurs rien n'entravait le rythme effréné des vaisseaux kolozistanais. Ici, et là, des icebergs faisaient leur apparition, médusant les marins présents à bord. Mais jusqu'où diable allaient-ils aller ?

Re: "Opération Arkticheskiy"

Posté : |26 Nov 2017|, 22:25
par Artem Deresz
Les hommes de Viktor Deresz sont toujours hyper-motivés par la mission, à bord du bateau ca rigole, ca change et ca se chamaille.

Re: "Opération Arkticheskiy"

Posté : |28 Nov 2017|, 17:54
par Nurzhan Kazakhaïev
Image
Le Micrartique...
Les jeunes marins n'en revenaient pas et tous cherchaient au loin, du regard, le continent polaire, sans réussir pour autant à l'apercevoir, les conditions climatiques empêchant d'apercevoir quoi que ce soit.
La carte du continent avait été diffusée dans chaque navire de la flotte et n'importe quel engagé pouvait librement la consulter. Les discussions allaient bon train à bord des vaisseaux : que comptait faire la flotte ? Allait-elle débarquer ? Et si oui, pour faire quoi ?
Chacun y allait de sa spéculation, l'enthousiasme et l'excitation étaient omniprésentes.

Re: "Opération Arkticheskiy"

Posté : |28 Nov 2017|, 20:58
par Marko Iltchenko
*Sur sa frégate le capitaine Pavel Tokfanov diffuse un nouveau message à ses hommes*

Je vous annonce que nous allons bientôt entrer dans l'histoire soldats, il va falloir être dignes de notre pays et le rendre fier de nous !

Re: "Opération Arkticheskiy"

Posté : |28 Nov 2017|, 21:23
par Joseph Kirov
Sur le Potemkine, le vice amiral Roussov scrutait l'horizon blanc et figé que lui offrant la vue de ce paysage unique. Évitant de manière parfaite les premiers blocs de glace appelé iceberg, le vice amiral était soucieux. Est ce que les nouvelles coques brise glace équipée pour l'occasion allait être efficace ?
Après tous les Kolozistanais étaient quand même très intelligent de partir en zone polaire juste au début de l'hiver.

Le maître à bord observait l'horizon occupé à trouver les premiers signes d'une couche de glace

Mais l'équipage ne partageait pas les peurs du vice amiral, occupé à manoeuvré les machines, ils voyait en l'opération une nouvelle histoire à raconter à la prochaine génération..

Re: "Opération Arkticheskiy"

Posté : |29 Nov 2017|, 00:18
par Joseph Kirov
Charles de Hauteville a écrit :La Terre du Roi Henri était la portion édoranaise du continent Micrarctique (appelé Noordzie par les Noordzeelandais) depuis plus de 6 ans. C'est une aubaine pour tous les industriels édoranais qui y exploite gaz, pétrole, or, cuivre, minerai de fer, ... et pour l'armée qui y extrait l'édoranium, qui y testa la première bombe nucléaire édoranaise et enfin qui exploita le canon spatial jusqu'à son déménagement à Baradhnaith.

La dernière réforme militaire avait créer la 1ère division polaire avec des effectifs des troupes expéditionnaire basé en Terre du Roi Henri.

Ainsi, c'est 10 000 hommes qui gardaient le territoire, du littoral jusqu'au Pôle Nord, en passant par toutes les mines et toutes les bases polaires.

Le Palais Corvin avait discrètement mis en alerte la division. Des navires kolozistanais étaient en approche, suivi a distance par le sous-marin MIE Jacques II.

Au large du port du la Nouvelle-Allancia, capitale de la Terre du Roi Henri, le MIE Indestructible, brise-glace de la Marine édoranaise chargé de ravitailler le territoire, était en train de repartir vers la métropole quand il reçu  l'ordre d'attendre.

Le Palais Corvin attendait de voir les intentions kolozistanaises. S'en prendre à la Terre du Roi Henri, ou bien à la Terre Marialyn, territoire zollernois, était une mauvaise idée qui entraînerait le Micromonde dans la guerre.  
S'ils s'en prenaient au territoire russlave, la réaction du Palais Corvin dépendrait de la réaction de Murasibirsk. Et en cas d'attaque du Wittland ou du territoire belondor, Edoran réagirait probablement comme avec un nouveau voisin dans le quartier... la tarte de noix de pécan en moins.

Hauteville espérait que la froideur du micrarctique ne tarissent pas les ardeurs brûlantes de sa maîtresse, la Premier Ministre kolozistanaise...

Re: "Opération Arkticheskiy"

Posté : |30 Nov 2017|, 09:52
par Artem Deresz
Les hommes de Viktor Deresz sont émerveilles, ils voient au loin la neige tombée sur l'étendue glacée.

Re: "Opération Arkticheskiy"

Posté : |14 Fév 2018|, 17:51
par Joseph Kirov
Image
Après des mois à attendre la fin de la guerre, l'armée Kolozistanaise s'était divisé en deux. Puis Kirov, au courant du dossier ordonna le début de l'opération. Dans la journée, les troupes Kolozistanaise débarquait sur les terres du Nordzeland et du Belondor. Équipé de véhicule spécialisé, et d'équipement, ils occupèrent facilement, les installations des deux territoires avant de répondre au premier ministre Kirov que l'opération avait fonctionné.

Re: "Opération Arkticheskiy"

Posté : |15 Fév 2018|, 23:24
par Edoran
Image
SAINT-EMPIRE D'EDORAN
Ministère des Affaires étrangères

Communiqué
Allancia, le 15 février 1928
Le Saint-Empire d'Edoran déplore la prise de possession du Witland et du territoire Belondor de Micrarctique par le Royaume de Kolozistan.

Le Saint-Empire, s'il accueille avec bienveillance l'installation du royaume de Kolozistan en Micractique, il rappelle l'exigence d'équilibre des puissances sur ce continent et l'invite à réduire sa présence à un seul territoire ; condition essentiel à la reconnaissance de la présence kolozistanaise en Micrarctique.

Ainsi le Saint-Empire pourrait se satisfaire de l'installation du Kolozistan sur le territoire micrarctique naguère sous l'emprise souveraine du Belondor aujourd'hui terra nullius. Enfin, le Saint-Empire appelle de ses voeux la préservation du Witland, terre d'arrivée des premiers hommes sur le continent, naguère possession de la République de Noordzeeland, nation découvreuse de la Micrarctique, de toute emprise souveraine future.
Louis, A.E.