Ce Forum est dorénavant fermé.
Rejoignez-nous sur le nouveau Forum :
http://sudmicromonde.forumactif.org/

Organisation Micromondiale Océanographique (O.M.O)

Répondre
Avatar du membre
Asmia
Messages : 50
Enregistré le : Il y a 1 an
Montant en poche : Fermé

Organisation Micromondiale Océanographique (O.M.O)

Message par Asmia » Il y a 10 mois

Excellence,

Nous vous rappelons que le congrès fondateur de l'O.M.O se tient à Fergan . Un charte est en cours d'élaboration, elle a été amendé une première foi. Si vos scientifique souhaitent la signer ou y apporter des modifications ils sont les bienvenu :

http://e-led.forumactif.org/t1098-congr ... ique-o-m-o
Charte de l'Organisation Micromondiale Océanographique
Préambule :

Tout scientifique souhaitant participer aux recherches de l'Organisation Micromondiale Océanographique (O.M.O) est le bienvenue quel que soit sa nationalité, les éventuelles sanctions de l'ONA qui touchent son pays, ou même en temps de guerre entre les pays des membres de l'organisation.


Chapitre premier : Des buts

1. L'Organisation Micromondiale Océanographique (OMO) est une organisation scientifique internationale qui a pour but l’étude scientifique des mers, océans et littoraux sous tous ses aspects : biologiques, géologiques, archéologiques et climatiques. Elle a son siège à Fergan, sur l’île de la Ligue Eburnéenne Décanale.

2. Elle peut en outre émettre des conseils ou des recommandations.

Chapitre deux : Des membres

3. En dehors des Etats-membres fondateurs, signataires initiaux de la présente charte, tout Etat de l’Archipel peut adhérer à l’OMO s’il est coopté par deux autres Etat-membres et qu’il ratifie la présente charte.
Tout scientifique peut participer aux missions de l'O.M.O mais ne pourra pas participer aux instances dirigeantes si son pays n'est pas membre de l'organisation.

Chapitre trois : Des instances

4. L’OMO comprend un Conseil Scientifique, composé d’un représentant de chaque Etat-membre. Les représentants doivent être des scientifiques nommés discrétionnairement par les Etats-membres.

5. Le Conseil Scientifique peut accueillir des observateurs, représentant d’autres organisations internationales. Ils doivent être coopté par deux Etat-membres pour entrer au Conseil Scientifique, mais ne peuvent pas, eux, coopter de nouveaux membres. Ils peuvent participer aux discussions, mais ne peuvent pas prendre part aux votes.

6. Le Conseil Scientifique définit les objectifs de recherche de l’OMO. Il organise et planifie les missions scientifiques de l’OMO.

7. Le Secrétaire exécutif de l’OMO modère les discussions du Conseil Scientifique, représente l’OMO à travers l’Archipel, tient à jour l’état des moyens scientifiques mis à dispositions de l’OMO par les Etats-membre et organise les archives de l’OMO.

8. Le Secrétaire exécutif est assisté dans ses missions d’un Secrétaire exécutif adjoint. Ils sont élus en ticket tous les 4 mois par le Conseil Scientifique, parmi les représentants. Les représentants élus sont remplacés.

Chapitre quatre : Des missions

9. Les missions sont proposées par le Secrétaire exécutif ou par les représentants. Les discussions au sein de Conseil Scientifique permettent de définir les modalités de la mission, son but, ses moyens et ses participants.

10. Si le Secrétaire exécutif et les représentants peuvent tous donner leur avis sur la pertinence d’une mission, il n’existe pas de vote ni d’empêchement possible. La participation à une mission est uniquement une démarche volontaire.

11. Lors de leurs participations aux missions de l’OMO, les Etats-membres s’engagent à mettre à disposition de la mission des moyens techniques et humains leurs appartenant.

Chapitre cinq : Des recommandations

12. Le Conseil Scientifique émet des recommandations, voté par les représentants, destinées à un ou plusieurs pays, ou à l’ensemble de l’Archipel.

13. Ces recommandations concernent la préservation des écosystèmes marins et littoraux, ainsi que la gestion et prévention des risques liés aux océans.

Chapitre six : De la charte

14. La présente charte peut être modifié par vote du Conseil Scientifique.


Membres fondateurs :

Adopté et signé par les Membres fondateurs, à Fergan, LED, le :


Madame l'ambassadrice permanente de la LED
Forum de la Ligue Eburnéenne Décanale
Avatar du membre
Asmia
Messages : 50
Enregistré le : Il y a 1 an
Montant en poche : Fermé

Re: Organisation Micromondiale Océanographique (O.M.O)

Message par Asmia » Il y a 9 mois

Azanii a écrit :
Image
Chers confrères,

Le Micromer Explorateur est prêt à être mis à l'eau, enfin plus précisément la structure. Tout l'aménagement reste à faire. Avez vous des idées pour améliorer les bénéfices en terme d'observation de ce "navire" destiné à par courir lentement les mers et océans de l'Archipel ?
Si vous avez des besoins particulier pour un laboratoire c'est le moment. Tout les scientifiques de l'Archipel seront les bienvenus à bord.

Pour rappel, le plan prévu :
Image
Azanii
Secrétaire Exécutif de l'OMO
Madame l'ambassadrice permanente de la LED
Forum de la Ligue Eburnéenne Décanale
Avatar du membre
Asmia
Messages : 50
Enregistré le : Il y a 1 an
Montant en poche : Fermé

Re: Organisation Micromondiale Océanographique (O.M.O)

Message par Asmia » Il y a 7 mois

Image
Image
Le Micromer Explorateur continue sa dérive vers le Sud, les courants marins l'on conduit au large de Prya au dessus d'un fond sous-marin de 100 mètres. L'équipe scientifique a décidé de s'arrêter quelques heures pour tester leurs scaphandres autonomes et étudier la faune et la flore de cette région de l'Archipel.
Pour descendre à cette profondeur en toute sécurité les bouteilles sont remplies d'un mélange d'oxygène, d'azote, d'hélium et d'hydrogène. Les plongeurs étant déjà dans la partie pressurisée du Micromer Explorateur leur retour sera facilité en faisant l'impasse sur plusieurs paliers de décompression. En théorie, ils pourraient descendre à plus de 300 mètres avec leur matériel.
Image

La zone choisie est au bord d'une corniche qui surplombe des fonds de 500 mètres. On devrait donc y observer une faune variée. Jorgor, Guima, Madani Dogbo et Boku Assalé ont quité le Micromer explorateur ce matin en suivant une ligne de vie mise en place à partir du ME. Leur mission consiste principalement à tester le matériel et à prendre des photographie. Rien de très extraordinaire, mais l’intérêt est d'éviter les derniers paliers de décompression. En cas d'incident un caisson hyperbare pouvant accueillir quatre personne est installé à bord du ME :
Image
Caisson hyperbare

Cette plongée a pourtant apportée une grosse surprise, à 90 mètres de profondeur, les plongeurs ont fait une rencontre extraordinaire:
Image
Non ce n'est pas un simple mérou ou autre poisson commun, c'est un cœlacanthe. Les biologistes du ME l'ont confirmé à partir des photos. Ce poisson est théoriquement disparu, il y a bien quelques témoignages de pêcheurs mais qui datent de dizaines d'années et sont forcément imprécis. C'est la première fois que des plongeurs de l'Archipel croise ce poisson très particulier dans son milieu naturel.
Image
Le cœlacanthe fait partie de ces rares animaux qui ont peu évolué morphologiquement, comme le nautile ou la limule. Le cœlacanthe pryan est du genre Latimeria, il appartient à une vaste famille dont quelques membres, habitants des lagunes, ont entrepris de sortir de l'eau il y a 350 millions d'années. Avec ces derniers, ils ont en commun certains caractères comme des nageoires charnues (précurseurs des pattes) et une amorce de poumons. Or, les grandes profondeurs océaniques sont un milieu hyper stable, et le cœlacanthe n'a pas vraiment de prédateur avec ses 2 mètres de long pour 100 kg, et sa cuirasse héritée d'une époque où il y avait des dinosaures marins et des requins géants, il n'a rien à craindre ! Bref ils ont croisé un véritable fossile vivant :
Image
L'OMO conseille aux autorités pryannes de surveiller la pêche dans cette zone ou vit un véritable trésor pour leur micronation. Si les plongeurs du Micromer Explorateur sont tombés sur un spécimen aussi facilement, c'est qu'il existe certainement une population importante dans ce périmètre, peut-être la seule de l'Archipel.

Paganii
Biologiste Marin
Madame l'ambassadrice permanente de la LED
Forum de la Ligue Eburnéenne Décanale
Avatar du membre
Alexandre Ier
Messages : 77
Enregistré le : Il y a 10 mois
Montant en poche : Fermé
Localisation : Belgograd
Sexe :
Zodiaque :

Re: Organisation Micromondiale Océanographique (O.M.O)

Message par Alexandre Ier » Il y a 7 mois

Le Royaume du Kolozistan, malgré sa pollution extrême venue des usines du pays ainsi que du Krassland, est néanmoins sensible à l'écologie, et va évoluer petit à petit dans ce sens. Nous devons préserver notre écosystème, ainsi que la santé de nos concitoyens.
Nous soutenons totalement votre expédition, nécessaire pour découvrir nos fonds, mais également nécessaire pour trouver des solutions afin de sauver notre Archipel.
Roi du Kolozistan
Son Altesse Sérénissime Alexandre Lysimakovitch Svoniak
Prince Souvorov
Héritier de la famille royale Kolozistanaise

Comte de Katyaga (Sainte Russlavie)
Avatar du membre
Asmia
Messages : 50
Enregistré le : Il y a 1 an
Montant en poche : Fermé

Re: Organisation Micromondiale Océanographique (O.M.O)

Message par Asmia » Il y a 6 mois

Votre Altesse,

Votre message sera transmis au conseil scientifique de l'OMO, qui est ouverte à tout scientifiques et à tout État sur cooptation.

Que la Déesse vous garde,
Madame l'ambassadrice permanente de la LED
Forum de la Ligue Eburnéenne Décanale
Avatar du membre
Asmia
Messages : 50
Enregistré le : Il y a 1 an
Montant en poche : Fermé

Re: Organisation Micromondiale Océanographique (O.M.O)

Message par Asmia » Il y a 4 mois

Azanii a écrit :
Image


Image


Le Micromer Explorateur est à l'heure actuelle sur l’anomalie en Mer du Saraland. Nos sismographes, dont les balises relais sont régulièrement remises en place par des navires de l'OMO, indiquaient une baisse de l'activité. Une plongée d'un Periwinkle a donc été programmée pour vérifier le bon état des sismographes et leur positionnement.


https://www.youtube.com/watch?v=Cjmv8-1NAZs



Le Periwinkle a touché le fond de l'anomalie hier matin à 10h (heure de Fergan). Ce sous-marin est bien plus petit est manœuvrant que Le Poliac qui a sa dernière plongée dans cette zone avait été gravement endommagé. Les turbulences pendant la descente ont été peu importantes, La profondeur atteinte a été de 7000 mètres. Sans rentrer dans le rouge les compteurs Leder ont détecté à nouveau une importante présence de radio-éléments. La température extérieur moyenne a été mesurée à 40°C, ce qui reste totalement anormal a une telle profondeur. A la dernière plongée, la température au fond de l'anomalie en Mer du Saraland était de 60°C.

Les sismographes avaient bougé de leur place initiale, ils ont donc été remis aux endroits qui nous intéressent. L'équipage a pu prendre une petite vidéo de ces fumeroles. Les dégagements gazeux sont actuellement très peu important. Il semblerait que cette anomalie des fonds marins du Micromonde soit en phase de stabilisation.



Azanii
Secrétaire Exécutif de l'OMO
Madame l'ambassadrice permanente de la LED
Forum de la Ligue Eburnéenne Décanale
Répondre

Retourner vers « Ambassade de la Ligue Eburnéenne Décanale »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité